mercredi 07 decembre

La Dynamo de Banlieues Bleues, 9 rue Gabrielle Josserand, 93500 Pantin

20h30

spectacle de danse, concert, performance

Ukraine – Russie, pourquoi la guerre ?

spectacle de danse
Une partie de moi, Cleve Nitoumbi

Quand on naît de parents congolais en Ukraine et qu’on fuit en France, comment se définit-on ? Cleve Nitumbi aborde la question de son identité à travers sa pratique chorégraphique qui comprend les danses folkloriques ukrainiennes, les danses urbaines et les danses africaines. La guerre dans son pays natal, alors même qu’il a décidé de le quitter en 2017 pour échapper aux discriminations, remet en perspective ses interrogations.

concert synthèse modulaire
Buchla live, Maria Teriaeva (Russie)

performances

 

Cleve Nitoumbi
Né en 1995 à Kharkov en Ukraine, Cleve Nitoumbi est danseur et chorégraphe. À l’âge de 10 ans, il commence les danses traditionnelles ukrainiennes, le classique et le contemporain, puis découvre le hip-hop, le dancehall et le street-jazz. Il signe des performances, participe à des concours et festivals, donne des cours de danse urbaine. Victime de discrimination ethnique (ses parents sont d’origine congolaise), il quitte l’Ukraine en 2017 pour la France. Il danse pour Thierry Thieû Niang Va voir là-bas si j’y suis, Kevin Kimbengui Non, je ne prendrais pas la Méditerranée et participe en tant que comédien au spectacle On comprend rien d’Ariel Cypiel. Depuis 2019, il est chorégraphe et professeur de danse urbaine en France, il a notamment enseigné à la Dance School à Biarritz, au studio MRG à Ivry-sur-Seine, ou encore au Boogastyle Asso à Beaumont-sur-Oise. Il réalise des performances au musée Delacroix et au festival Clignancourt Danse sur les rails à Paris. Il est membre de l’atelier des artistes en exil.

Maria Teriaeva
Née en 1987 à Krasnoïarsk en Russie, Maria Teriaeva est compositrice et interprète. Elle joue d’abord de la guitare dans des groupes indés et shoegaze russes, puis sort quelques EP instrumentaux sous le pseudonyme Dub I Prosto Derevo (Oak and Just a Tree), avant de tourner vers le Buchla Easel (synthétiseur modulaire) qu’elle combine avec des instruments acoustiques et des voix, dans l’album Focus en 2017. Son dernier album, Conservatory
of Flowers, date de 2020. Elle participe notamment au Red Bull Music Academy à Paris en 2015, mais se produit aussi en Espagne, en Russie, en Chine et au Japon. Elle est membre de la Keen Association qui invente des systèmes innovants pour le son et la musique. Lauréat du programme Pause des Collège de France, elle est accueillie en résidence à l’École supérieure d’art d’Annecy Alpes à l’automne 2022. Elle est membre de l’atelier des artistes en exil.

Cleve Nitoumbi (Ukraine) – danse, Maria Teriaeva (Russie) – musique

Réserver
Retour